Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

 

Je vois, j’entends, je constate tant et tant de personnes, parfois très proches de moi qui « ont raté leur retraite » – ou qui la rate – que j’ai pensé – et on m’a incité à le faire –

écrire cette page de conseils.

 

 

 

COMMENT NE PAS RATER SA RETRAITE

 

 

I) NE PAS ETRE (TROP) MALADE !

 

 

1') Mais attention! L'appréhension ou le changement considérable  de vie qu'implique la retraite peut déclencher des maladies psychosomatiques : paralysies plus ou moins partielles, dépressions, diabète... J'ai même vu un cas mortel au 2è mois de la retraite d'une vie très active!

 

 

 

1 “) Je parle cependant de maladies qui n’empêchent pas l’activité et qui n’impose pas d’être alité ou hospitalisé longuement. Bien que nos activités soient ralenties et le repos chez soi plus fréquent on peut cependant faire beaucoup de choses pour les autres et pour soi.

 

 

COMMENT NE PAS RATER SA RETRAITE

 

 

II) NE PAS CHANGER SES HABITUDES !

 

et surtout pas son lieu d’habitation (sauf pour rejoindre des parents, des enfants ou des amis qui sont prévenus, qui sont d’accord depuis longtemps.) Mais cet aspect ne fait, en réalité, que retarder les problèmes du vieillissement.

La pire des choses est de s’enfermer dans un charmant petit village

où on ne connaît personne !

Donc : restez chez vous, gardez vos habitudes et vos amis.

Attention à la solitude ! Elle peut être terrible !

COMMENT NE PAS RATER SA RETRAITE
COMMENT NE PAS RATER SA RETRAITE

 

 

III) La retraite est un changement de vie considérable! Certains ne s’y font pas.

Ne vous laissez pas surprendre par la retraite! Préparez là!

 

Il faut environ un an pour se faire à ce nouvel état.

 

 

IV) le secret de la bonne retraite : avoir des passions (même « impures »!), des violons d’Ingres, de la créativité – musique, peinture, théâtre, lecture, marche, voyages – si on peut – éviter la TV et surtout ne pas rester assis passivement devant pendant toute la journée !

 

 

Soyez conscient que si vous restez au lit 12 h il vous reste encore 12h pour vivre votre vie ! Il faut pouvoir remplir !

Mais il faut aussi prévoir que le corps va se fatiguer, se dégrader et l’activité physique va devenir de plus en plus difficile. Il faut savoir s’adapter et prévoir ! Médicalement il faut se bichonner et se faire suivre sérieusement : généraliste, dentiste, urologue pour les hommes etc. Pour les médecins la vraie vieillesse commence à 80 ans.

 

 

 

 

 

COMMENT NE PAS RATER SA RETRAITE

 

V) les finances : dans le meilleur des cas vous perdez 30 à 40 % de votre dernier salaire. En plus il faut savoir qu’il faut attendre environ 3 mois pour que la 1è pension arrive (avec rétroactivité). Donc prévoyez de vivre 3 mois sans aucun revenu.

Pour les petits salaires et les petites retraites l’argent est un vrai problème.

- vendre en viager (c’est tout à fait sécurisé),

- trouver qui peut vous aider,

- vendre ses talents (cours divers, jardinage, peintures …),

 

Il faut savoir également que si la loi – et le sens parental – nous oblige à élever nos enfants, l’inverse est également vrai.*

* Bizarrement cette loi ne s’applique pas entre frères et sœurs.

COMMENT NE PAS RATER SA RETRAITE
COMMENT NE PAS RATER SA RETRAITE

 

 

VI) VOUS ALLEZ MOURIR. La chose est sûre.

Ne faites pas l’autruche et préparez votre testament déposé chez un notaire. Sans s’effrayer avec les pompes funèbres les banques en général ont des propositions toutes faites – avec diverses possibilités - pour organiser et payer vos obsèques.

(Je connais un homme de 85 ans demandant naïvement combien coûtait une inhumation !)

COMMENT NE PAS RATER SA RETRAITE
COMMENT NE PAS RATER SA RETRAITE

 

 

Et pour terminer voici un beau et étrange poème de V. Hugo sur la mort :

 

 

 

Ceux-ci partent, ceux-là demeurent.

Sous le sombre aquilon, dont les mille voix pleurent,

Poussière et genre humain, tout s'envole à la fois.

Hélas! le même vent souffle, en l'ombre où nous sommes

Sur toutes les têtes des hommes,

Sur toutes les feuilles des bois.

 

Ceux qui restent à ceux qui passent

Disent : - Infortunés! Déjà vos fronts s'effacent.

Quoi! vous n'entendrez plus la parole et le bruit !

Quoi! vous ne verrez plus ni le ciel ni les arbres!

Vous allez dormir sous les marbres!

Vous allez tomber dans la nuit ! -

 

Ceux qui passent à ceux qui restent

Disent : - Vous n'avez rien à vous! vos pleurs l'attestent!

Pour vous, gloire et bonheur sont des mots décevants,

Dieu donne aux morts les biens réels, les vrais royaumes.

Vivants! vous êtes des fantômes;

C'est nous qui sommes les vivants ! -

 

 

Février 1843

Partager cette page

Repost0
Published by bernardcousin

Présentation

  • : Le blog de bernardcousin
  • : théâtre, musique, astronomie
  • Contact

Recherche

Liens