Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

A sa mort Molière était en défaveur royale et brouillé avec Lully.
C'est Marc-Antoine Charpentier qui fera la musique de sa dernière pièce "le malade imaginaire". En voici l'ouverture.

https://www.youtube.com/watch?v=GK2cRZCsFuw

 

Il y a plusieurs manières de prendre connaissance de cette page et du sujet qu'il traite.

 

La plus rapide est de vous connecter directement sur le lien INA ci-dessus où l'auteur présente lui-même sa thèse.

L'autre est de me lire, certes je ne fais que résumer le dernier chapître du livre de Jean Meyer (le comédien, pas l'historien) consacré à Molière en 1963, chapître intitulé : "au-delà du rideau", mais je donne des détails tirés du livre que J. Meyer ne donne pas dans son interview.

 

LIVRE TROP MECONNU ET TROP DIFFICILE A TROUVER...

 

Pour présenter ce personnage qui fut mon professeur deux possibilités :

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Meyer_(acteur)

 

 

et voir et lire ce qui suit :

 

 

Jean Meyer quelques années avant que je le connaisse. Il avait quitté la Comédie-Française mais restait directeur de l'école de la rue Blanche et professeur d'ensemble à la rue Blanche et au Conservatoire National Supérieur de Paris.

Jean Meyer quelques années avant que je le connaisse. Il avait quitté la Comédie-Française mais restait directeur de l'école de la rue Blanche et professeur d'ensemble à la rue Blanche et au Conservatoire National Supérieur de Paris.

MOLIERE A-T-IL ETE EMPOISONNÉ?

 

Je ne fais donc qu'énumérer les faits mystérieux qui correspondent et suivent la mort de Molière mentionnés dans le chapitre de ce livre :

 

1) Pourquoi tous les prêtres de Saint-Eustache* ont-ils mis plus d'une heure et demie pour venir donner les derniers sacrements à Molière qui mourut entre temps?

 

 

* Il s'agit évidemment de l'actuelle église St Eustache dans l'ancien quartier des halles de Paris

 

Notes : il faut attendre 1849 pour que les comédiens n'aient plus à abjurer leur profession pour être enterrés en terre sainte!

 

Depuis un certain temps Molière était en disgrâce auprès de Louis XIV (c'était l'époque de la Maintenon bigote notoire...)

 

On conte que le Roi aurait demandé au curé de Saint-Eustache "jusqu'à quelle profondeur la terre est-elle sainte? - Jusqu'à quatre pieds, Sire - Eh bien enterrez-le à six pieds et qu'il n'en soit plus question."

Finalement la bière ne fut pas envoyée à St-Eustache mais à St-Joseph lieu d'inhumation des suicidés et des enfants morts avant le baptême!

 

Note N°2 : qu'on ne s'étonne pas de l'expression "la Molière" c'est une coutume italienne comme on dit "La Callas".

 

 

2) Dans les mémoires de Grimarest on lit cette chose étrange : "Le jour qu'on le porta en terre, il s'amassa une foule incroyable de peuple devant sa porte (plus de quatre mille personnes)*. La Molière en fut épouvantée. Elle ne pouvait pénétrer l'intention de cette populace. On lui conseilla de répandre une centaines de pistoles par les fenêtres. Elle n'hésita point..."

Pourquoi la Molière a-t-elle été épouvantée conclu J. Meyer?

* Il habitait rue Richelieu en face de l'actuelle fontaine Molière.

 

 

 

MOLIERE A-T-IL ETE EMPOISONNÉ?

 

3) "Au cours d'un des premiers hivers qui suivra, la Molière fera voiturer cent voyes de bois sur la tombe de son mari et les fera brûler pour chauffer les pauvres du quartier"... Etait-il nécessaire de convier les pauvres à se chauffer, une fois seulement, autour d'une tombe? Le feu sera si violent que la pierre tombale se fendra.

 

La peur de la Cabale* encore toute puissante ne lui a-t-elle pas dicté ce geste?"

 

*"la Cabale" fut fomentée par les dévots (les faux dévots) de l'époque, orchestrés par la compagnie de Jésus voulant se venger des deux pièces : "Tartuffe" et "Dom Juan". Molière s'est attiré avec ces pièces des haines épouvantables qui durèrent longtemps!

L'un de mes Tartuffe préféré : Jean Marchat (1902 - 1966) vicieux et salopard à souhait!

L'un de mes Tartuffe préféré : Jean Marchat (1902 - 1966) vicieux et salopard à souhait!

 

Et pour Dom Juan la magnifique production de Marcel Bluwal à la télévision avec le jeune Michel Piccoli qui montre ici la grandeur et la subtilité de son jeu :

 

http://youtu.be/KjVxm2kCB6E

 

 

 

4) Jean Meyer pose alors la question :

 

A QUI SA MORT PROFITE-T-ELLE?

 

- à la Cabale

 

- au roi... qui "impose une sorte de silence terrifiant à l'œuvre de Molière... Lui qui pendant douze années s'en était fait donner chaque semaine le spectacle, qui voyait l'auteur presque chaque jour, qui le comblait de faveurs."

MOLIERE A-T-IL ETE EMPOISONNÉ?

 

"De Visé écrit dans "le Mercure galant" : "s'il avait eu le temps d'être malade..." et le Mercure galant est interdit momentanément...

Mais Molière n'a pas eu le temps d'être malade et sa mort a surpris tout le monde.

Cependant l'histoire officielle fera état d'une longue maladie à l'issue fatale."

 

On fera même état d'un double enterrement et même du mystérieux "masque de fer"!

 

 

5) Mais voici plus grave :

 

Le journal de La Grange* ne mentionne pas la moindre indisposition de son chef les jours précédents. Celui-ci était incommodé (le mot est léger) d'un rhume ou fluxion de poitrine. MEURT-ON SUBITEMENT D'UN RHUME?

 

* La Grange fut le très fidèle secrétaire de la troupe de Molière. Un exemplaire en fac-simile de son recueil est actuellement offert à chaque nouveau sociétaire de la Comédie Française.

 

Sur la page à la date de la mort de Molière

on y voit le fameux et mystérieux losange noir (ou bleu...).

 

 

Un autre témoignage troublant qui ouvre d'autres perspectives...

Un autre témoignage troublant qui ouvre d'autres perspectives...

 

 

6) Toujours ce même La Grange, dans la préface des œuvres complètes... écrira : ... " Sa mort dont on a parlé diversement..."

Rien n'est parvenu jusqu'à nous de ce qu'on disait pendant des années sur la mort de Molière.

 

COMMENT PEUT-ON PARLER DIVERSEMENT D'UNE MORT?

 

Toujours Grimarest, (trop prudent) : "Le public est rempli d'une infinité de fausses histoires ... "

Trente deux ans après il courait donc encore des histoires, constate Jean Meyer. Avec des préjugés! C'est pour le moins étrange. Quelles histoires? Ce sont elles que nous aimerions connaître...

 

Cette fois le doute n'est plus permis conclu J. Meyer, il s'est passé quelque chose mais quoi?

 

En effet, Grimarest poursuit assez bizarrement : "Quant à ce qui se passa après que Molière fut mort... il y aurait de quoi faire un livre fort curieux. J'ai trouvé la matière de cet ouvrage si délicate et si difficile à traiter que j'avoue franchement que je n'ai pas osé l'entreprendre..."

 

 

Pourquoi? Pourquoi ce silence apeuré chez tous les contemporains?

 

 

7) Evidemment il y a cette accusation d'athéisme.

Toujours tirée du beau film de Marcel Bluwal avec Piccoli

la scène du pauvre est particulièrement amorale et provocante :

 

https://www.youtube.com/watch?v=pQJj4pzQ1CQ

 

 

8) Le rôle de Baron* reste suspect.

 

* Baron est le dernier et le plus jeune comédien de la troupe de Molière. Il était beau et fringant, une profonde amitié le lia à Molière qui le considérait un peu comme son fils et son successeur.

 

 

MOLIERE A-T-IL ETE EMPOISONNÉ?

 

 

A peine Molière est-il mort qu'il quitte lâchement son théâtre et passe à l'Hôtel de Bourgogne (les grands rivaux)*.

Pourquoi ce silence de Baron?

Il paraît, dès que Molière est mort, un nombre d'épitaphes dont la plupart sont malveillantes.

 

L'histoire ou la littérature ne fournissent pas un seul autre exemple d'une haine aussi tenace.

 

Et l'auteur de conclure :

 

Comme pour Shakespeare

 

IL FAUT ADMETTRE L'EXISTENCE D'UN MYSTÈRE.

 

* En 1680 un Edit Royal relie la troupe de Molière à celle de l'Hôtel de Bourgogne créant ainsi la Comédie-Française qui existe toujours!

MOLIERE A-T-IL ETE EMPOISONNÉ?

 

voir aussi dans ce même blog : "Corneille est-il Molière?" :

 

http://bernardcousin.over-blog.com/2018/06/corneille-est-il-moliere-2.html

 

 

 

Je me permets maintenant quelques conclusions encore plus audacieuses tirées d’autres lectures :

 

- Certes la cabale des dévots le haïssait et pour Tartuffe et pour Dom Juan.

 

- Quand Molière (1622 – 1673) rencontre Madeleine Béjart (1618 - 1672) celle-ci a déjà une fille Armande (1640 – 1700) qu’elle faisait passer pour sa sœur !

Un flou existe sur l’identité du père. On a dit qu’il pourrait s’agir de Molière…

 

" cas d'Armande Béjart (vers 1642 - 1700), épouse de Molière, dite Mlle Molière, est particulier, car on ne connaît pas assurément son lien de parenté avec le reste de la fratrie. On ne sait si elle était la sœur ou la fille de Madeleine. Ceci n'aurait pas grande importance si Molière, après avoir été l'amant de Madeleine, ne s'était marié avec Armande. À l'époque, Molière fut même accusé d'inceste, des calomnies ayant rapporté qu'Armande était sa propre fille. Molière se serait justifié auprès du roi en produisant l'acte de baptême de sa femme[réf. souhaitée]. Cet acte est introuvable aujourd'hui." (Wikipedia)

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_B%C3%A9jart

 

 

 

"Mademoiselle* Molière (Armande) - Voulez-vous que je vous dise? vous devriez faire une comédie où vous auriez joué tout seul.

 

Molière - Taisez-vous ma femme, vous êtes une bête.

 

Mademoiselle Molière - Grand merci, Monsieur mon mari. Voilà ce que c'est : le mariage change bien les gens, et vous ne m'auriez pas dit cela il y a dix-huit mois."

 

L'Impromptu de Versailles

 

 

Molière aurait-il épousé sa fille ?!

 

- Même si c’est faux voilà bel et bien de quoi attiser des haines populaires sur plusieurs décennies.

Et voilà qui expliquerait cette crainte terrifiée et quasi superstitieuse des contemporains qui n’en voulaient rien dire…

Peut-être que J. Meyer lui-même n’ose même pas suggérer ce qui n’est peut-être qu’un ragot...

 

Note : L’époque, quoiqu’hypocrite, était au libertinage. La Fontaine lui-même a écrit une pièce plus que légère paraît-il que le clergé lui a fait brûler – sous menace de l’enfer – il est certain – et La Fontaine l’a juré – qu’il n’y en n’avait aucune copie.

Merci le clergé de nous avoir privé d’un chef-d’œuvre !...

 

 

Le meilleur film sur Molière que je connaisse :

 

https://m.youtube.com/watch?v=esvhRxeXVW4

 

La Fontaine évidemment ! Et ci-dessous moi, disant la dernière fable de La Fontaine, peu connue.

La Fontaine évidemment ! Et ci-dessous moi, disant la dernière fable de La Fontaine, peu connue.

Partager cette page

Repost0
Published by bernardcousin

Présentation

  • : Le blog de bernardcousin
  • : théâtre, musique, astronomie
  • Contact

Recherche

Liens